Press "Enter" to skip to content

Le FMI, la planque de Christine Lagarde….

fmi21.jpg

Le FMI semblait une bonne planque à Christine Lagarde qui avait un peu chaud aux fesses suite aux 400 millions versés à Bernard Tapie de façon péremptoire et dont la justice voudrait connaître s’il y a eu rétro-commission et le montant (probablement en Suisse) que la directrice du FMI aurait pu palper….

Avec Bernard Tapie, la justice est habituée aux coups tordus, et ce ne sont pas les « exploits » réalisés par Christine Lagarde en tant que ministre des finances durant quatre ans qui la mettent au-dessus de tout soupçon, au contraire !

Abreuvant les Français de déclarations mensongères et stupides, on peut se demander pourquoi cette femme est restée dans cette fonction alors qu’elle n’avait aucune compétence pour l’assumer. A moins que ce ne soit que par intérêt personnel, ce qui est une évidence. On se souviendra de l’annonce de l’excellent placement pour les français lorsque il a fallu renflouer la Grèce avec abandon de la dette deux ans plus tard, le conseil de prendre leur vélo s’ils trouvaient l’essence trop chère etc etc….

On critique François Hollande a juste raison, mais on oublie les impôts augmentés en douce par Nicolas Sarkozy, les réformes annoncées à grand renfort de publicité et non exécutées, les magouilles diverses qui ont émaillées son quinquennat avec la complicité de Christine Lagarde…

Pauvre France, incapable de se choisir un président honnête et compétent, elle fournit au FMI des directeurs corrompus, lubriques, qui renforcent l’image de République bananière .

Les talents, les entrepreneurs, les investisseurs, tous fuient ce pays ou la corruption politique règne en maître, en espérant que les peuples comprendront que la seule issue est l’éclatement de l’Europe. En divisant la vermine, elle est plus facile à éradiquer.

Ramon Lacontessa