François Hollande, le moralisateur malhonnête…..

21108-francois-hollande-premier-secretaire-637x0-1

François Hollande, dont son parti le PS, ses plus proches ministres, Jean-Marc Ayrault et Laurent Fabius ont tous eu maille à partir avec la justice prétend moraliser un monde politique corrompu dont il est issu et qu’il revendique en héritage.

François Hollande dont la vie privé n’est pas un modèle de stabilité, dont les affaires privées (Sté Olfi) n’ont rien d’oeuvre de bienfaisance, ses déclarations infantiles par rapport aux riches dont il fait partie, ne pourra faire croire aux français qu’il peut et veut moraliser alors qu’il ne connaît pas le sens du mot morale…..

Le monde politique de la France, reconnu dans le monde entier pour sa corruption qui lui vaut d’être considérée comme une république bananière par toute l’Europe du Nord ne peut prétendre changer sans modifier son système et les membres qui le compose….

Cette moralisation annoncée par François Hollande est une mascarade pour noyer l’affaire Cahuzac alors que l’annonce des patrimoines (dignes de smicards) déjà parue fait sourire le monde entier….

François Hollande déclarait: « La défaillance d’un homme ne doit pas jeter le discrédit, le soupçon sur les élus qui se dévouent pour le bien public sans en retirer le moindre avantage ».

Les élus qui se dévoueraient pour le bien public ne s’invectiveraient pas de la façon que nous connaissons pour se piquer les places, dont le système est élaboré pour pouvoir annoncer des salaires misérables de 6000 euros alors qu’ils en touches trois fois plus sous couvert d’indemnités… Des crapules prêtes à tout pour garder leurs privilèges.

Quarante ans de déficit, de dettes inremboursables (28000 euros par habitant,hommes, femmes, enfants, nouveaux nés) et François Hollande continue sur la lancée de ses prédécesseurs tout en assurant que c’est pour le bien des français….

Et François Hollande de poursuivre: « Ce que je demande aux Français, et ils en sont eux-mêmes conscients,  ce n’est pas de vouloir s’acharner sur leurs élus. Ces élus se dévouent pour la République, passent beaucoup de temps, sacrifient leur vie. Donc, d’abord de la compréhension. Nous avons besoin d’élus dans la République. Qu’est-ce c’est une République, s’il n’y a pas d’élus? »

On se rend tous compte que François Hollande aurait sacrifié sa vie alors que jeune homme ‘il déclarait à sa mère que son rêve était de devenir président de la république, tout comme un certain Nicolas Sarkozy. Deux êtres complexés qu’il aurait fallu psychanalyser quand il en était encore temps afin d’éviter à la France de tels gouvernements…..

Les grands n’ont pas fait mieux, à commencer par le Général de Gaulle chargeant son fidèle Debré de lui concocter une république bananière aux apparences démocratiques mais munie du 49-3, l’arme des dictatures.

Dans son nouveau délire de moralisateur, François Hollande dit également vouloir « éradiquer » les paradis fiscaux « en Europe et dans le monde ». Il demande que « les banques françaises et les grandes entreprises déclarent à l’avenir leurs filiales partout dans le monde ». « Je n’hésiterai pas à considérer comme un paradis fiscal tout pays qui refusera de coopérer pleinement avec la France ».

François hollande compte-t-il lancer le feu nucléaire sur Monaco, sur Tortola, sur le Luxembourg, sur Nassau?

François Hollande est une baudruche qui n’impressionne personne et la Création de sa Haute autorité de la transparence de la vie publique n’est qu’une officine de plus qui n’enregistrera que ce que voudront bien lui dire les élus si chers à ce président normal et moralisateur.

Les français, dupés, ruinés, escroqués par leur classe politique ne seront pas dupes de cette nouvelle supercherie. La faillite qui guette la France, tout comme l’éclatement de la zone euro va leur rappeler qu’on peut à tout moment limoger un employé incompétent, c’est encore plus vrai quand il est malhonnête.

Ramon Lacontessa