Fabius dément…comme Cahuzac.

laurent-fabius-demens-formellement-la-rumeur_1144490_460x306

 

 

A la une de tous les journaux est l’information comme quoi Laurent Fabius aurait lui aussi un compte offshore….

Inutile de prendre des airs de vierges effarouchées, la plupart des hommes politiques professionnels possèdent des comptes à l’étranger, conscients de leur inaptitude économique et du désastre financier dans lequel ils ont plongé le pays, à gauche comme à droite.

Pour les hommes d’affaires, à la première opération à l’étranger, l’ouverture d’un compte offshore s’impose pour des raisons pratiques et fiscales.

Aujourd’hui, nombre de politiques réclament des mesures pour moraliser la politique, mais on aura compris que c’était une façon d’éteindre l’incendie à la manière Cahuzac.

François Hollande parle de moralisation lui qui a engagé un premier ministre qui a été en délicatesse avec la justice….

Harlem Désir qui réclame des sanctions exemplaires et de nouvelles mesures alors qu’il est un repris de justice……

Xavier Bertrand qui précise que ce n’est qu’un problème socialiste, oubliant Eric Woerth, les affaires Sarkozy, Chirac et toutes les autres qui ont fait la fortune du Canard Enchaîné durant des décennies….

Ce ne sont pas les appels d’Eva Joly où les propos de Jean-Luc Mélenchon, un des plus notables combinards qui redonneront confiance dans la politique.

L’homme est ainsi fait que si la possibilité de s’enrichir se présente il l’a saisie et les occasions ne manquent pas en politique.

La moralisation est un faux problème car impossible à mettre en place et pas un homme politique ne l’ignore.

La solution et la seule est un système qui interdit le professionnalisme politique, la reconduction et le cumul des mandats, ainsi chaque citoyen participera à un moment court et limité à la vie politique de son pays. un mandat présidentiel raccourci et non renouvelable. Les membres d’une famille d’un élu, interdit en politique.

C’est à cette condition que la corruption, les conflits d’intérêt disparaîtront, et que l’on constatera l’émergence d’une réelle politique au service d’un pays et de ses habitants et non plus 40 ans de déficit, d’emprunts et de dettes.

Que Laurent Fabius possède un compte en Suisse où pas n’a en fait aucune importance, car l’ancien premier ministre de François Mitterrand nous a prouvé dans le passé son honnêteté …intellectuelle avec l’affaire du sang contaminé et des opérations terroristes du style Rainbow Warrior .

Une sixième république, oui, mais pas avec Mélenchon et Joly. La première règle serait d’interdire cette république à tout individu ayant participé aux précédentes.

Ramon Lacontessa

Tags: