Press "Enter" to skip to content

Ecotaxe: Borloo est un jean-foutre…

Le président de l’UDI Jean-Louis Borloo était l’invité d’Europe numéro 1 ce lundi matin. On pouvait penser qu’il allait parler de son rapprochement avec l’inénarrable Hervé Morin, et éviter soigneusement de parler de son bébé, l’écotaxe. Et bien, pas du tout, il a pris un malin plaisir à expliquer pourquoi cette nouvelle taxe était injuste, stupide et que ce gouvernement était totalement incompétent.

On dit Jean-Louis Borloo très imbibé, mais là, on a vraiment dépassé la cote d’alerte; le futur prétendant à l’Elysée ne se souvenant plus de ce qu’il a mis en oeuvre étant ministre il y a seulement quelques années, quatre exactement.

En effet, Jean-Louis Borloo a été le ministre de la vigne, non pardon, de l’écologie, de Nicolas Sarkozy de juin 2007 à novembre 2010.

Ecomouv, un tecnicien, a été choisi par Jean-Louis Borloo après un appel d’offre lancé par lui-même. Enfin, c’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui a signé le contrat en janvier 2011, ayant succédé à Borloo.

les emplacements des portiques installés sur les routes  ont été choisies le 18 novembre 2009 par Jean-Louis Borloo.

Jean-Louis Borloo, un candidat très sérieux pour 2017!

Lire aussi: L’écotaxe, de l’UMP au PS

 

Philippe Penciolelli

ecotaxejean-louis-borloo-jean-foutre