Press "Enter" to skip to content

François Hollande, le Roi Ridicule!

il est vrai que vu de Russie nous avons du mal à comprendre la Hollandie
autant nous sommes assez admiratif des savoir-faire français de
l’ingéniosité et de la résistance des français de leurs réussites
individuelles ou encore constitué dès lors que l’état animé par son nez
autant nous ne comprenons pas la hargne que met la Hollandie à détruire
son identité et sa souveraineté son patrimoine culturel économique et
humain cependant la vision suisse de la hollandie est tout aussi remarquable pour
ne pas dire pas inquiétante elle est d’autant plus intéressante qu’elle est
donnée par fathi derder  journaliste professionnel.
douze ans de radio d’état suisse notamment au poste de directeur en chef
et créateur d’une télévision privée régionales
il est élu au parlement fédéral dans les rangs du plr qui correspondrait à
la fusion de l’ump et du modem
sa rencontre avec ses homologues du sénat français
venu en délégation à Berne lui a inspirer un texte édifiant.
nous avons souhaité vous livrez tel quel
voici ce qu’il écrit
d’accord d’accord, nos amis français sont venus lundi à Berne une
délégation du sénat nous rend visite; on s’attendait à du lourd, on a été
servi; la totale, ce ton, ce style inimitable ne jamais parler, toujours
expliqué.
au repas déjà chez l’ambassadeur une sénatrice explique à la table que la
france est un pays ultra libéral, oui madame elle nous raconte les us et
coutumes des habitants de cette terre lointaine inconnue et je lui fais remarquer
que si la france est un pays l’ultra libéral la suisse est un club
échangiste sous extasy…
quelques minutes plus tard en séance un sénateur nous explique que nous ne
comprenons pas la france et sa fiscalité.
il faut savoir que pour un élu français en tournée en province, si on n’est pas d’accord c’est qu’on n’a
pas compris,  aussi il recommence plus lentement il articule c’est inintéressant mais joli à entendre.
puis devant notre lenteur tout helvétique, une sénatrice  admet alors
que dans le fond nous ne pouvons pas comprendre
la question fiscale française car la suisse, je cite, est en retard en matière
de dépenses publiques la preuve, les crèches: je n’invente rien !!!
désarmante france quarante ans de déficit et d’une dette abyssale mais elle fait la leçon.
elle donne un cours de gestion de faillite au pays le plus riche du monde
le cancre fait la nique aux premiers de la classe le panache laisse qua.
admirable encore, moralité la crise française est plus grave que prévu on
se trompe notamment sur sa cause la france ne souffre ni de son chômage ni
de sa dette elle est malade de son aveuglement incapable de se remettre en question
le fameux denis; l’Allemagne a tort,  la Suisse a tort, tout le monde a tort et la
France elle a raison d’accord
et pendant ce temps elle coule encore et encore c’est que le début d’accord, d’accord
fin de citation
vu de moscou ou vu de Berne la Hollandie  c’est toujours la Hollandie