Press "Enter" to skip to content

Sarkozy-Woerth sauvés par la république bananière.

Claire Thibout, actualité Claire Thibout avec Le Parisien.

Tout le monde se souvient de l’affaire Bettencourt et de l’extorsion de fonds à ce couple de vieillard orchestré par Eric Woerth et que l’on a appelé l’affaire Sarkozy-Woerth…
Ministre du budget, Eric Woerth se voulait le champion de la lutte contre l’évasion fiscale alors qu’il nageait dedans en compagnie de son épouse, de quoi réconforter Jérôme Cahuzac qui est un amateur à coté de son prédécesseur…
Le parquet de Bordeaux a annoncé vendredi avoir requis dans l’affaire Bettencourt des non-lieux en faveur de l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, de l’ex-ministre Éric Woerth, ainsi que de l’homme d’affaires Stéphane Courbit et de l’avocat Pascal Wilhelm, notamment. Il a requis en revanche le renvoi devant le tribunal correctionnel de l’artiste François-Marie Banier et de l’ancien homme de confiance de la milliardaire, Patrice de Maistre décoré par Eric Woerth (qui avait perdu la mémoire momentanément), a-t-il indiqué dans le même communiqué.

Me Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy, a déclaré SANS RIRE à l’AFP que, « quelle que soit la violence des calomnies, la vérité finit toujours par triompher. Le procureur de la République de Bordeaux vient de le démontrer ».
Christine Lagarde et tous les protagonistes de l’affaire Tapie sont tranquilles, il y aura toujours un procureur qui finira par faire triompher la vérité de cette république bananière…

William Cardspeare