Stephane Richard, le fusible de Sarkozy-Lagarde…

Stéphane Richard : News, photos & vidéos sur Stéphane Richard
Après deux jours de garde à vue, le PDG d’Orange, Stephane Richard, a été mis en examen mercredi pour « escroquerie en bande organisée », a annoncé le parquet de Paris.
Mais qui est la Bande?
Il est poursuivi dans le cadre de l’enquête sur l’arbitrage ayant mis fin au litige entre le Crédit Lyonnais et Bernard Tapie en 2008.

Il avait été hospitalisé mercredi à l’Hôtel-Dieu, à Paris, où il a été présenté à un juge d’instruction.
Stéphane Richard avait indiqué lors de sa première audition qu’il avait agit sur l’ordre de Christine lagarde pour se rétracter par la suite; aurait-il reçu des garanties quant à son avenir?
Si Nicolas Sarkozy semble bien être impliqué lui aussi, Christine Lagarde à coup sur à jouer le rôle de relais et les juges s’interrogent jusqu’à quel point ou jusqu’à quel prix?
Durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy, les juges n’avaient pas grand chose à faire sinon aller à la pêche et il semble que François Hollande tente d’infléchir cette dérive…
Il est certain que l’actuel président ne jouant pas dans la même cour que ses prédécesseurs et ne craignant pas grand chose de la justice, la sollicite ne serait-ce que pour masquer son inaction…
On attend de voir si les juges pourront aller jusqu’au bout de leurs enquêtes, ce qui serait une première sous la cinquième république.
Bernard Tapie n’ayant pas confiance dans la justice de son pays a transféré ses liquidités dans d’autres pays, mais il garde toute son amitié à Nicolas Sarkozy.

Le 13 Juin 2013:
ar AFP

Stephane Richard a affirmé aux enquêteurs que Bernard Tapie était présent en 2007 à une réunion à l’Elysée destinée à mettre en place la procédure d’arbitrage, a indiqué jeudi à l’AFP une source proche de l’enquête.

Interrogé par l’AFP, Bernard Tapie a déclaré ne «pas se souvenir d’une réunion à cette date», qui ne pouvait selon lui «être une réunion de validation mais d’information».

Ca nous rappelle Eric Woerth qui ne se souvenait plus d’avoir remis la légion d’honneur à Maistre….

William Cardspeare