Press "Enter" to skip to content

Bartolone veut être pendu?

Claude Bartolone, à la demande de François Hollande a étudié les pistes de vote obligatoire dans le but d’avaliser le scandale permanent de la cinquième république bananière.

République exemplaire clamait François Hollande, s’entourant de repris de justice, menant une vie privée dissolu, dépensant sans compter alors que la France emprunte chaque jour huit cent millions d’euros…

Claude Bartolone vit aux crochets des contribuables depuis qu’il a vingt huit ans et en a aujourd’hui soixante quatre. Claude Bartolone conclu dans son rapport que «que notre République est aujourd’hui malade de phénomènes de repli, de cloisonnement, d’entre-soi».

Et si c’était plutôt de dépit, de résignation devant ce système corrompu qui dure depuis des décennies?

Le rapport du président de l’Assemblée, a l’idée d’instaurer le «vote obligatoire pour toutes les élections». Sans se prononcer sur les modalités précises de cette réforme, en particulier les éventuelles sanctions pour les abstentionnistes, Claude Bartolone estime qu’elle constituerait un moyen de «renforcer le lien avec la République», d’autant que «les citoyens pourraient toujours exprimer leur insatisfaction face à l’offre politique par un vote blanc».

Le vote blanc, une solution bien pratique qui permettrait de faire croire que tout le monde est satisfait alors que l’abstention est le rejet de ce monde politique corrompu jusqu’à la moelle.

Le président de l’assemblée nationale présente au total 61 propositions, dont l’obligation aux élèves des grandes écoles d’effectuer un stage de trois mois dans les quartiers sensibles ou les zones rurales en difficulté, et la validation de trimestres de retraite supplémentaires pour les bénévoles s’engageant dans des «associations d’utilité civique».

Pour lui et ses semblables, aucune obligation: par exemple, interdire toutes fonctions politiques à qui que ce soit ayant eu maille à partir avec la justice, interdire aux membres de la famille d’un politique de profiter de quelques avantages, salariales ou autres….

Véronique, Madame Bartolone depuis 2006, est  chargée de mission interventions et droit des femmes au cabinet de son mari…

En octobre 1982, il est membre du comité directeur du PS, et n’a rien trouvé à redire en quatorze ans de scandale Mitterrandien….

Et si l’obligation de voter entraînait la révolution, Claude Bartolone serait-il le premier dans la charrette?

VIDEO: Il faut pendre les politiques

http://

 

Philippe Penciolelli