Pourquoi François Hollande est-il un escroc?

The Soft Middle of François Hollande - NYTimes.com

 

François Hollande s’est présenté devant les français arguant qu’il avait les solutions pour inverser l’état de faillite de la France, d’ailleurs annoncé par François Fillon au début du quinquennat Sarkozy.
Il faut appeler un chat un chat, aussi qu’est-ce qu’un escroc? Le dictionnaire indique comme définition « s’emparer de quelque chose de façon malhonnête ». François Hollande s’est emparé du pouvoir, certes de façon démocratique mais sans avoir la moindre solution aux problèmes de la France contrairement à ce qu’il avait indiqué.
En effet, le chômage bat tous les records, y compris celui de 1997.
L’exode des biens et des personnes est massif et n’a fait qu’augmenter depuis les déclarations de François Hollande.
Le déficit de l’assurance chômage va être multiplié par deux en un an et ce sera 5 milliards de plus qu’il faudra emprunter…
Le taux d’imposition est le deuxième du monde et le Danemark ne peut pas être comparé à la France.
La dette publique bat elle-aussi des records, au-dessus des 90%.
Les collectivités locales sont au bord de la cessation de paiement…
Et que dire de la petite, moyenne et grande industrie française sinon Sauve qui peut.
Au vu de cet effroyable constat, on peut considérer que François Hollande a escroqué les électeurs, mais pour sa défense, il plaidera qu’il n’est au pouvoir que depuis un an et qu’il lui en reste quatre…
On pourrait lui rétorquer qu’en un an, il n’a pas avancé la moindre solution, et encore moins une solution préparée à l’avance ce qui aurait pu justifier sa candidature, alors qu’il se contente de répéter qu’il avait sous-estimé l’ampleur des dégâts…
Mais plus grave, beaucoup plus grave, l’escroc met en place une magouille destinée à plumer tous les français et lorsqu’il sera temps, il leur expliquera que la maison France est la leur et qu’il est normal qu’ils en assument les frais…
Cette magouille édifiée avec la complicité des instances européennes, de Pierre Moscovici et de quelques autres réside dans un article intitulé « Instauration des clauses d’action collective dans les comptes de titres d’état ».
Pour en comprendre la teneur il faut avoir présent à l’esprit que l’épargne déclarée et disponible des français se monte à un peu moins de 1800 milliards et que la dette déclarée à un peu plus de 1800 milliards….
J’ai le sentiment que vous commencez à comprendre tout en vous disant que ce n’est pas possible et pourtant si vous consultiez l’histoire vous constaterez que ça a déjà eu lieu, et souvenez vous de Chypre il y a quelques mois….
Donc le fameux article dont personne ne parle est le 43 de la loi de finance 2013. Il organise les conditions du défaut de l’Etat français (?). On croyait que tout allait bien, François Hollande nous le dit et le répète, que toute la zone euro sortait de la crise et que les hausses d’impôts étaient exceptionnelles…
Alors pourquoi Pierre Moscovici, françois Hollande, pensent que l’Etat Français va faire défaut, c’est à dire en clair, ne pas payer ses dettes? Une remarque nous vient instantanément à l’esprit, un escroc dit rarement la vérité, pour ne pas dire jamais.
Sans rentrer trop dans le détail, l’article 43 permet de restructurer la dette et de modifier ses conditions de remboursement et à se doter d’un droit d’annuler tout ou partie de sa dette, à charge pour chaque citoyen de combler la carence de l’Etat….

François Hollande aime à le rappeler « l’Etat, c’est moi », comme Bernard Madoff aimait à s’édifier en roi de la bourse… Les escrocs se ressemblent, dommage qu’ils ne finissent pas tous en taule.

Ramon Lacontessa