Press "Enter" to skip to content

Les stars françaises vous souhaitent une bonne année…

Vincent Maraval :

Les stars françaises vous souhaitent une bonne année, mais de l’étranger.
Récemment dans un article, El Dia recensait les acteurs, sportifs, chanteurs et autres qui vivaient à l’étranger pour fuir le racket du FISC français.
Gérard Depardieu s’étant fait tirer dessus à boulets rouges par le gouvernement sovieto-socialiste français, c’est aujourd’hui un producteur qui vient dénoncer les gains et cachets des acteurs français alors que les performances ne sont pas au rendez-vous…;
Vincent Maraval, s’indigne des sommes astronomiques touchées par les acteurs et actrices françaises, fruits selon lui du système même de financement du septième art en France.
Fondateur de la société de distribution Wild Bunch, qui a notamment produit The Artist et La Part des anges, Vincent Maraval assure que les stars françaises touchent, en proportion de la taille relative de leurs cinémas, plus que les stars hollywoodiennes. Voire plus en valeur absolue.
Il paraîtrait que Daniel Auteuil, « dont les quatre derniers films représentent des échecs financiers de taille, continue à toucher des cachets de 1,5 millions d’euros sur des films co-produits par France Télévisions ». Encore une fois, le contribuable français paye….
Vincent Maraval dénonce tout un système, assurant que « la France détient le record du monde du coût moyen de production : 5,4 millions d’euros, alors que le coût moyen d’un film indépendant américain tourne autour de 3 millions d’euros ». Décortiquant les diverses aides publiques au cinéma français, et les obligations de production des chaînes de télévision, il en conclut à une dérive : « protéger l’exception culturelle » finit par profiter « à une minorité de parvenus ».
Il pointe nommément Vincent Cassel, Marion Cottillard, Dany Boon (qui s’est installé à Los Angeles). Ce dernier aurait touché 3,5 millions d’euros pour Un Plan parfait , qui aurait été vu par à peine 1,2 milllions d’entrées, et empocherait pour son prochain film, Hypercondriaque, quelque 10 millions d’euros. «Dix fois moins de recettes, cinq fois plus de salaire, telle est l’économie du cinéma français», conclut l’auteur.
En comparaison, Natalie Portman est la comédienne la plus rentable de la planète. Pour chaque dollar dépensé, cette dernière rapporte environ 42,70 dollars (32 euros) à son studio de production.
Jean-Marc Ayrault qui ne s’est jamais exprimé sur les exils des acteurs français, décidément ne doit pas aimer Gérard Depardieu…
L’affaire Depardieu, c’était l’arbre qui cachait la forêt.

El Dia