Press "Enter" to skip to content

Le Liban ne sauvera pas la France.

15232122-2698-11e2-9723-de64 ...

Tous les observateurs présents au Liban rapportent qu’on se croirait au Vietnam dans les années 1970…
Les Hélicoptères occupent le ciel dans un bourdonnement assourdissant, tandis que des chars encombrent les artères désertent de la capitale du Liban, c’est la guerre, c’est l’arrivée de l’armée du troisième Reich telle que Paris l’a connu? Non, c’est la visite d’un homme normal, François hollande!

On pourrait se demander ce que fait François Hollande au Liban en pleine crise (habituelle) entre différentes factions pro ou anti-syriennes.
Et bien, nous avons la réponse; incapable de trouver la moindre solution aux problèmes des français, porter la bonne parole qui n’engage à rien à l’extérieur des frontières, voila un programme qui satisferait plus d’un chef d’état.
Le rayonnement de la France, voilà ce qui est important. Lancée par De Gaulle, cette idée aura séduit tous les chefs d’état français de la cinquième république. Au Liban, le rayonnement de la France et de l’Europe, ils (les libanais) connaissent bien. Passant leur temps à raser Beyrouth, ils n’ont pas fini la partie engagée que les instances françaises et européennes se précipitent pour apporter des fonds pour la reconstruction…
François Hollande s’est précipité pour garantir que la France socialiste ne changerait pas les règles du jeu et que tout ce petit monde pouvait continuer à s’en donner à cœur joie…

On aurait pu craindre un attentat meurtrier, décapitant la France, laissant les français dans la plus grande désespérance, mais heureusement rien de tout cela. Françaises, français, travailler le cœur vaillant pour reconstruire le Liban. Pour la combientième fois?

William Cardspeare