Press "Enter" to skip to content

FMI, Lagarde,Grèce, Europe….

Le FMI, sorte de bureau de poste ou tout le monde fait un dépôt et ou l’ancien préposé était le plus grand paillard du monde politique français, DSK, succédé par la nageuse Christine Lagarde qui si elle sait mener sa barque, a coulé un peu plus le navire France, n’est pas un bureau de poste inhumain.

Devant la faillite Grec et les problèmes que rencontre sa population, le FMI s’émeut, pour preuve: Le Fonds monétaire international s’est dit jeudi « profondément attristé » par le suicide d’un retraité la veille en pleine rue à Athènes, qui a suscité un fort émoi en Grèce.
« Ce que j’aimerais faire, c’est dire que nous sommes profondément attristés d’apprendre quelque décès que ce soit dans ces circonstances. Et tout simplement exprimer notre sympathie », a déclaré un porte-parole du FMI, Gerry Rice, lors d’un point de presse à Washington.
Il était interrogé sur le suicide, à quelques mètres du parlement grec, d’un homme de 77 ans qui dans une note a accusé le gouvernement de l’avoir privé des ressources dont il avait besoin pour vivre.

Christine Lagarde, égale à elle même a probablement estimé que ce retraité n’avait pas assez planqué de talbins en Suisse ou ailleurs, comme elle avait déclaré en tant que ministre des finances français que ceux qui trouvaient l’essence trop chère n’avaient qu’à se déplacer en vélo….

On trouve les postières un peu conne mais celle-ci est la patronne…

Histoire qui feront sourire certains, mais pas pour longtemps car c’est ce qui attend la France dans les mois à venir et les retraités sont les premiers concernés. Augmentation des factures, Eau, Eléctricité, Gaz, Assurances, loyers, impôts et création de nouveaux, baisse des retraites comme ça s’est déjà vu dans le passé du temps du temps du second septennat de François Mitterrand, les Français comme l’ensemble des peuples européens vont être à la diète sévère, mais la classe politique survivra très à l’aise….

A moins que comme il y a un peu plus de deux cents ans, au lieu de se suicider, le peuple riche et pauvre décidera de suicider les responsables de cette faillite générale, et qui pourrait les en blâmer?