Press "Enter" to skip to content

La Rigueur Fillon, un plan pour des pigeons!

Le nouveau plan d’austérité ou rigueur ou redressement des comptes publics est du pipo. Annoncé en grandes pompes depuis la fin de la semaine dernière, la montagne a accouché d’une souris. Election présidentielle de 2012 oblige, il ne fallait pas faire peur à l’électorat qui aurait pu décider devant l’incompétence de la droite, de choisir les élucubrations de la Gauche. Pour les plus avertis, ils auront compris que Nicolas Sarkozy et François Hollande c’est bonnet blanc et blanc bonnet….

Nicolas Sarkozy qui a aligné depuis cinq ans des budgets en déficit à l’image de ses prédécesseurs, battant même des records, c’est dire la réussite de ce quinquennat, n’est pas en position de favori pour 2012 et c’est tant mieux… François Hollande qui n’a non plus aucune idée de la façon de gérer un pays n’ayant strictement rien foutu dans sa vie sinon préparer des élections et magouiller au sein du parti socialiste s’en remet au fatras concocté par le bureau politique du PS, c’est à dire encore un peu plus de dépenses, un peu plus de dettes et encore un peu moins de pouvoir d’achat…

François Fillon voudrait faire croire qu’il va redresser les finances publiques avec ses ridicules mesurettes et enfin présenter un budget en équilibre quand il ne sera plus aux affaires (c’est à dire dans quatre ans), c’est une nouvelle fois une façon de se foutre des électeurs.

Nicolas Sarkozy qui a considérablement augmenté le train de vie de l’état et son salaire de 170% prétend aujourd’hui faire des économies en ne s’augmentant plus tant que les comptes de l’état ne seront pas revenus à l’équilibre, engagement qui ne tiendra que jusqu’en juin 2012 lorsqu’il sera éventuellement réélu…

La Grèce est en faillite, tout comme l’Espagne, l’Italie, le Portugal… et la France, une vérité que l’on tente désespérément de cacher jusqu’en mai 2012…