Press "Enter" to skip to content

La Grèce va sauver les peuples Européens…

Le référendum Grec pourrait bien signifier la fin de l’Euro mais plus encore la fin de l’Europe qui a fait le bonheur des politiques et le malheur des peuples. Privation de liberté, réduction du pouvoir d’achat sont les deux mamelles de l’Europe des 27.
Pour un habitant Européen mécontent, il suffisait dans le passé de parcourir quelques centaines de kilomètres et de démarrer une nouvelle vie dans un nouveau pays. Avec l’Europe, les frontières s’étendent à des milliers de kilomètres et il ne reste plus vraiment que la petite Suisse comme espace de liberté.
Eric Woerth qui y est fortement implanté, comme tous les politiques, l’a bien compris faisant la chasse aux évadés fiscaux ne voulant pas être envahi sur les terres de son épouse….
Le passage à l’Euro a coûté cher, très cher à chaque français, la ménagère lambda peut en témoigner. L’Europe qui devait être une puissance politique, militaire et économique n’a réussi sur aucun tableaux, les Français payant pour les autres pays même si c’est dans une moindre mesure que l’Allemagne, piètre consolation.
A coup de millions, l’Europe a voulu avoir une influence au proche orient reconstruisant le Liban, finançant la bande de Gaza et les Palestiniens dans leur ensemble, afin de contempler une impuissance politique persistante face aux belligérants… Puissance diplomatique inexistante tout comme le rêve d’une armée européenne qui ne verra jamais le jour. De cette idée d’association de quelques pays au niveau de vie similaire, les politiques ont fait de cette Europe composée de 27 pays qu’ils comptent encore élargir, un outil pour inféoder les peuples et continuer à vivre grassement sur le dos des contribuables Européens.
Brisons l’Europe, c’est l’appel de tous les Européens épris de liberté à Papandréou et aux Grecs! En 2911, c’était le printemps Arabe, cela pourrait être aussi l’Automne Européen…