Press "Enter" to skip to content

Les Frégates de Taïwan, de Mitterrand, un coût exorbitant.

Frégates de Taïwan: la France condamnée

Par William Cardspeare

Les affaires Mitterrandiennes n’en finissent plus avec l’affaire Tapie payée rubis sur l’ongle par Christine Lagarde pour 230 millions d’euros, (ce qui lui vaut entre parenthèses une enquête sur le dos car on la soupçonne d’avoir elle-aussi touché une rétro-commission), c’est maintenant les frégates de Taïwan qui rappellent aux français la façon dont ils sont gouvernés…
La cour d’appel de Paris a rejeté, jeudi 9 juin, le recours de Thales anciennement Thomson-CSF contre la sentence arbitrale qui l’avait condamné, en 2010, à rembourser 630 millions d’euros à Taïwan pour des commissions indûment versées sur la vente de frégates en 1991. Le groupe avait formé un recours contre cette sentence arbitrale devant la cour d’appel de Paris.
Dans son arrêt rendu jeudi, la cour d’appel a finalement décidé de « rejeter le recours » de Thales, qui devra verser en outre 50 000 euros supplémentaires de frais de justice à Taïwan. Dans les faits, Thalès ne paiera que 170 millions d’euros à Taïwan, soit 27 % de la somme. Le reste, soit 73 % (460 millions d’euros), sera réglé par l’Etat français.
On apprend dans le même temps que la France va débloquer un peu plus de deux cent millions d’euros pour le front Libyen qu’a développé Nicolas Sarkozy pour sa campagne présidentielle de 2012…
Ce sont vraiment de very rich people ces français…