Press "Enter" to skip to content

Claude Guéant, un petit Sarkozy…

Par Ramon Lacontessa

Nicolas Sarkozy nous avait habitué aux déclarations fracassantes du style, « nous allons vous débarasser de cette racaille », « les zones de non-droit n’existeront plus », force est de constater que quatre ans après rien n’a changé !
Claude Guéant resté dans l’ombre durant ces quatre années telle une chenille, est devenu papillon et tout comme son maître il papillonne sur les mêmes termes.
A Sevran, il assure que « la police républicaine » rétablira l’ordre. Assurance qui n’engage à rien et à laquelle plus personne ne croit et encore moins son Maire.
Stéphane Gatignon, qui réclamait des casques bleus dans sa ville en proie à des règlements de comptes entre trafiquants de drogue a donc reçu le ministre de l’intérieur qui déclarait que ce serait la police républicaine qui rétablirait la sécurité. « Dans un Etat démocratique, c’est à la police républicaine, sous le contrôle de la justice, de rétablir la sécurité ».
Et d’ajouter:
« Dans un Etat républicain, ce n’est pas la population qui doit être punie, ce sont les voyous. Je peux vous assurer qu’entre la justice et la police, nous allons vraiment unir nos efforts pour que les voyous payent, et leur place est en prison; la lutte sera impitoyable contre les voyous ».
Le problème est que justement, l’état démocratique, la police républicaine, la justice, l’état républicain, tous ces sujets sont soumis à caution dans ce qui ressemble plus à une monarchie bananière.
Pour que les voyous rentrent dans le droit chemin, ne faudrait- il pas que l’état et ses représentants donnent l’exemple?