Press "Enter" to skip to content

Pierre Mauroy à 82 ans enfin coupable…

L’ancien premier ministre du premier gouvernement de François Mitterrand, celui-là même qui était d’accord avec la farce du programme commun avec les communistes est enfin condamné!
Certes, il n’est pas condamné pour sa carrière politique alors qu’il profite encore des largesses de la maison de retraite et compromission qu’est le Sénat. En effet, David Assouline est rentré au sénat alors qu’il n’était qu’un adolescent attardé, mais bien par compromission avec le parti socialiste pour services rendus lors des manifestations…
Souvenons nous du gouvernement Mauroy, nationalisations, trois dévaluations, des dettes à tour de bras que nous payons toujours aujourd’hui, pour ensuite privatiser, bref du grand n’importe quoi.
Il eût été normal que les citoyens demandent des comptes et que ce duo Mauroy-Mitterrand, d’ailleurs conseiller par le « génial » Attali, terminent derrière les barreaux avec une peine de principe, pour stupidité, incompétence et prétention !
Aujord’hui, Pierre Mauroy n’est condamné que pour détournement de fonds publics à une petite amende de 20.000 euros, (ce qu’il gagne en un mois) après 28 ans à la mairie de Lille ou il a du s’en passer bien d’autres, que l’emploi fictif de Lyne Cohen-Solal.
Lyne Cohen-Solal qui a démarré une carrière politique en 1981 déjà avec Pierre Mauroy, et aujourd’hui adjointe de Bertrand Delanoë, a aussi été condamnée pour « recel d’abus de confiance ».
Pierre Mauroy, moins malin que Chirac, (c’est normal, il n’a été que premier ministre) n’a pas pensé à plaider une perte de mémoire, comme son maître François Mitterrand quand les journalistes lui parlaient d’écoutes téléphoniques…