Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy peut licencier Michèle Alliot-Marie


Michèle Alliot-Marie qui tient le chef de l’état Nicolas Sarkozy sous la coupe d’un chantage permanent, n’est plus en mesure de le mettre en oeuvre.
En effet, discréditée aux yeux de l’opinion publique française, elle n’a plus la moindre chance de faire le plus petit pourcentage au cas où elle se présenterait à l’élection présidentielle. Dernière carte qu’elle pourrait abaisser, un ralliement à de Villepin pour 2012 mais qui ne serait qu’une association de malfaiteurs qui elle aussi n’handicaperait pas le score du sortant.
Nicolas Sarkozy est bel et bien libéré de l’encombrante Alliot-Marie.
Alors que François Fillon a fini par reconnaître la réalité des livraisons de grenades lacrymogènes à la Tunisie, dans un courrier adressé au groupe PS à l’Assemblée nationale, c’est le moment de limogé la Ministre des affaires étrangères de la France qui ajoute un peu plus à la honte de ce pays à l’étranger.
le Premier ministre précisait que quatre autorisations de ce type avaient été délivré, dont deux alors que le régime de Ben Ali réprimait les soulèvements populaires.
Dans sa lettre, François Fillon précise que ces livraisons nécessitent des validations du ministère de la Défense, de l’Intérieur et des Affaires étrangères. Ces deux derniers postes ont été occupés par Michèle Alliot-Marie….
Ben Ali a sauté, Michèle-Alliot Marie et Patrick Ollier doivent subir le même sort.