Press "Enter" to skip to content

La Police Municipale candidate pour la dictée de Bernard Pivot.


Un lecteur d’El Dia de la Républica nous fait parvenir un rapport d’information interne à une brigade de police municipale.
Nous avons décidé afin de ne pas envenimer le conflit, de garder secret le lieu et les noms des personnes de ce monument littéraire.
La police municipale étant la garde prétorienne du maire, premier magistrat de la commune, il est nécessaire de rappeler ce qu’était cette fameuse garde dans l’Antiquité Romaine. C’était une unité constituée de soldats d’élite et dont le nombre était peu important protégeant les magistrats républicains, connus sous le nom de prêteur. C’est l’une des unités militaires les plus célèbres de l’histoire romaine.
A maintes reprises, on a entendu les efforts fait sur la formation de ce corps d’élite et on peut en juger grâce à ce document où le vocabulaire a des accents de Louis Ferdinand Céline et l’orthographe digne d’un participant de la dictée de Bernard Pivot.
A lire et à relire