Press "Enter" to skip to content

Julian Assange de Wikipeaks ou Ahmanidejad ?

Julian Assange, qui a gagné son surnom de dame pipi du monde diplomatique, tant ses « confidences » sont sans intérêts et pourtant dangereuses. A l’image des concierges, il colporte des ragots alors que l’on sait que toute vérité n’est pas bonne à dire et encore moins quand il s’agit d’appréciation qui devraient être sans conséquences.
Julian Assange qui est par ailleurs recherché pour viol mène grand train, mais avec quel argent. Certes on parle de donation, mais à l’image de la campagne de Balladur, les donations ne sont qu’une goutte dans l’océan des rétro-commissions…
Un ennemi et un seul pourrait on dire pour Julian Assange et Wikipeaks, les Etats Unis d’Amérique…
C’est bien sur le pays le plus puissant du monde, le plus interventionniste au moins apparemment; mais il y en a d’autre dont l’Iran et son führer Ahmanidejad qui manipule à tout va et à coup de milliards de dollars.
Le diable, le grand Satan comme l’appellent tous les ennemis des USA ne pourrait-il pas être la victime de Wikipeaks pour semer le trouble dont on ne voit pas bien l’utilité sinon déstabiliser le monde occidental comme les ragots déstabilisaient les grandes familles?
Les musulmans contre le reste du monde, une nouvelle guerre de religion que nous prédisent des experts depuis des années?
Lors de la prochaine arrestation de Julian Assange qui ne saurait tarder, il serait peut-être judicieux de lui poser des questions sur le financement et le fonctionnement de Wikipeaks…