Press "Enter" to skip to content

Arnaud Montebourg, le Cid du poker menteur.

Audrey Pulvar, la journaliste écartée d’I-télé en raison de la candidature d’Arnaud Montebourg, déclarait à propos de celui-ci:
« Arnaud Montebourg et moi-même avons longuement parlé de ces questions. Il n’a pas écarté l’idée de quitter un jour la vie politique pour que, moi, je puisse exercer pleinement ma profession, sans avoir à subir ce genre de soupçons. Mais il était évident qu’il était dans une phase où il m’était difficile de lui dire d’attendre un peu », a ajouté la journaliste ironisant : « Et puis ma carrière journalistique n’est pas finie ! Vous voyez je suis vraiment dans une situation impossible. J’en suis réduite à souhaiter la défaite de mon compagnon. C’est vraiment une situation cornélienne »
Ces deux là voudraient nous faire prendre des vessies pour des lanternes!
Arnaud Montebourg, est né le 30 octobre 1962 à Clamecy (Nièvre). Il a donc 19 ans lorsque François Mitterrand vient au pouvoir et 33 ans lorsque celui-ci se retire de la vie politique avec l’affligeant constat tant économique que moral. Il faut se souvenir pour ceux qui s’étaient réjouis de l’élection de François Mitterrand, de la déconvenue qui s’en suivie alors que les affaires de corruption, d’espionnage, magouille en tout genre se multipliaient autour du président dont on découvrait le passé trouble…
Arnaud Montebourg, alors âgé de 35 ans, n’est pas troublé par ces 14 années de pouvoir socialiste et se présente à la députation sous l’étiquette PS. Il devient député en 1997 de Saône et Loire . Il est également président du conseil général de Saône-et-Loire depuis le 20 mars 2008 et, depuis le Congrès de Reims, secrétaire général au PS. Jamais ce député ne s’est insurgé des incroyables privilèges dont il bénéficiait, pas plus de l’inutilité de cette assemblée qui est dévolue au chef de l’état en place. Homme qui se dit clairvoyant, il n’hésite pas à apporter tout son soutien à Ségolène Royal lors des dernières présidentielles….
Arnaud Montebourg est un politique à part entière, avec tout ce que cela comporte de compromissions, de perversion et de fatuité.
Audrey Pulvar parlait de situation cornélienne, elle voulait probablement dire charlatanesque…