Press "Enter" to skip to content

Obama, déconfiture électorale après deux années

Barack Obama après seulement deux années de pouvoir a déçu le peuple américain qui vient de lui enlever la majorité à la chambre des représentants, l’équivalent des députés français, et lui laisser à peine la majorité au Sénat avec une voix d’avance…
Il ne s’agissait que d’une élection partielle, et on peut se poser la question de savoir si cette tendance se serait portée sur l’ensemble des votes.
Barack Obama a multiplié ce que l’on peut désormais appeler de la fausse monnaie tant la presse à billets à tourné, et le dollar commence à ressembler à de la monnaie de singe. Les militaires ne sont pas rentré au bercail, loin s’en faut puisque le contingent en Afghanistan a été augmenté.
Barack Obama avait été élu comme nous le relations dans notre journal à l’époque grâce à la grande mobilisation des noirs, qui sont beaucoup moins mobilisé, voir pas du tout dans des élections intermédiaires.
Barack Obama pourra gouverner, avec le recours au droit de veto que lui confère la Constitution, qui existe en France sous l’appellation 49-3 ou de faire des compromis avec les Républicains.
Il semble que c’est l’option qu’il a choisi car la Maison blanche déclarait:
« Le président a déclaré qu’il était impatient de travailler avec les républicains afin de trouver un terrain d’entente, de faire aller le pays de l’avant et d’oeuvrer en faveur du peuple américain »