Press "Enter" to skip to content

Le conducteur de bus agressé n’était pas Rachida Dati

Trois adolescents ont roué de coups un chauffeur de bus samedi soir à Rambouillet dans les Yvelines. Bilan, une omoplate et deux cotes cassées.
Samedi soir à 20h, trois jeunes refusent de valider leur ticket et comme le conducteur du Bus menace d’appeler la police, les trois voyous se déchaînent sur lui durant trois minutes.
Un des agresseurs est arrêté sur place, les deux autres seront livrés à la police par les parents.
Mais c’est là que l’on s’aperçoit de la différence entre un vulgaire chauffeur de bus et un politique. Récemment nous vous contions l’aventure qui est arrivé au plaisantin qui voulait une inflation de Rachida, à qui le ciel est tombé sur la tête à 6 heures du matin et qui a subi perquisition garde à vue de 48 heures Etc.
Pour ce qui pourrait être qualifié de tentative d’assassinat, les trois agresseurs déjà connu défavorablement des forces de police, ne sont resté que quelques heures au commissariat et sont repartis vaquer à de nouvelles occupations.

Lire aussi: La France, pays des inégalités, Dati en use