Press "Enter" to skip to content

Le Royaume Uni va réussir, pas la France.

En cette période de crise ou les déficits sont records, il conviendrait de prendre les mesures économiques qui s’imposent.
La France comme la Grande Bretagne font face à un déficit budgétaire sans précédent et à un endettement dont on n’ose plus évoquer le montant.
Nicolas Sarkozy, grand réformateur devant l’éternel ne sera venu à bout d’aucune promesses électorales. Croissance, résorption du déficit, désendettement, c’est exactement tout le contraire qu’il a réussi.
Les anglais étant très différent de nous, pour preuve le nombre des manifestants au Royaume Uni se compose de quelques centaines de personnes quand ils sont des centaines de milliers en France.
le ministre des finances George Osborne vient de mette en place un plan d’austérité à la mesure de la crise britannique. Suppression de près de 500.000 emplois publics, des coupes drastiques dans les dépenses sociales, arrêt des investissements publics, ce plan compte réaliser 92 milliards d’euros d’économies en moins de cinq ans, sans la moindre hausse d’impôt.
Pendant ce temps là en France, on étudie l’augmentation de chaque impôt pour que la vie de château continue…. Nicolas Sarkozy devait être malade le jour où l’on apprenait à l’école La Cigale et la Fourmi.