Press "Enter" to skip to content

Ces escrocs de banquiers font crack.

Banquier est synonyme d’escroc, d’un côté ou de l’autre de l’atlantique, ce sont les mêmes. Situation privilégiée, chouchoutée par le pouvoir, la banque a pris d’énormes libertés avec le cadre qui devait régir ses activités jusqu’à devenir de véritables escrocs.
Aujourd’hui, ces escrocs nous menacent d’une nouvelle crise colossale, mais toute proportion gardée qui n’est rien à côté de celle que nous préparent les gouvernements….
Le Foreclosure Gate, c’est le nouveau Subprime ou plus exactement la suite. Les innombrables saisies immobilières aux Etats-Unis s’avérent illégales.
Pour saisir un bien, et entamer la foreclosure (procédure de saisie), il faut une créance et une hypothèque.
Entre 2004 et 2007, lle marché immobilier américain.battait son plein. Des millions de prêts hypothécaires sont accordés Impossibilité de rembourser, on connaît la suite.
Hors dans la panique générale qui a suivi la crise des subprime, certaines procédures de saisies n’étaient pas conformes au droit américain et les avocats des propriétaires lésés ont découvert une bombe à retardement
Les organismes de prêts voulaient promouvoir un nouveau produit comme à l’accoutumé, assis sur des créances douteuses (c’est une habitude chez les banquiers) appelé MBS qui veut dire Mortgage Backed Securities,
Il y a treize ans, les principales banques et organismes de prêts hypothécaires, ont créé un organisme permettant d’éviter les procédures d’enregistrement, 
MERS, organisation totalement illégale.
Hors, aujourd’hui avec la faillite immobilière et les saisies qui en découlent, ce sont des millions de saisies qui risquent d’être déclarées illégales…
Devant cette gigantesque escroquerie fomentée par les banques, le gouvernement de Barack Obama vient de décider de suspendre toutes les saisies en cours jusqu’à nouvel ordre.
Un chiffre est avancé aux USA sur le montant des pertes que pourraient subir les banques, 750 milliards de dollars, une broutille à laquelle pourrait s’ajouter des intérêts des dommages et intérêts et quelques frais….
Les banques doivent faire face également à des poursuites pour fraude fiscale car leur système (MERS) permettait sur le papier d’éviter certaines taxes, l’équivalent de notre taxe professionnelle.
La Californie parle d’une somme de 100 milliards de dollars pour laquelle elle se porte partie civile.

Alors un nouveau crack bancaire en attendant celui des gouvernements El Dia vous l’a prédit régulièrement. Les détenteurs de métaux précieux se frottent les mains….

Une banque semble faire exception et elle l’affiche:
Gruppo Banca Leonardo – Quelques chiffres
L’ensemble des actifs gérés par le Groupe et ses filiales s’élève à 8,3 milliards d’euros au 31 décembre 2008 pour des fonds propres s’élevant à près de 900 millions d’euros.
Le Groupe n’est exposé à aucun risque lié à la crise du crédit ou de liquidités.

.