Press "Enter" to skip to content

Complices d’Eric Woerth arrêtés.

Eric Woerth, affaibli par l'affaire Bettencourt pour défendre la ...

On se souvient comment le pouvoir avait désamorcé ce qu’il est convenu d’appeler le scandale Woerth, orienter les médias et la population vers d’imminents attentats en France grâce à l’intervention du directeur des renseignements et grand ami de Nicolas Sarkozy….

lire: les banques et les attentats pour sauver woerth

On nous montrait jour et nuit le service de déminage en action sur de possible sites minés et quelques uns en effet étaient signalés par des coups de fil anonymes,afin de rendre cette histoire d’attentats plus crédible,
Soupçonné d’être à l’origine de quatre alertes à la bombe infondées le 11 octobre, un homme de 22 ans a été interpellé mercredi soir, a annoncé ce jeudi la préfecture de police de Paris. Il aurait adressé ses coups de fil «depuis un train du réseau sud-ouest», lançant une alerte à la bombe à la gare Montparnasse et dans différents endroits de la capitale.
Différentes alertes à la bombe ont visé récemment plusieurs lieux de la capitale, dont à deux reprises la Tour Eiffel. Toutes ces alertes, onze exactement, se sont révélées sans fondement.
Lundi, un homme de 38 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Versailles à 80 heures de travaux d’intérêt général pour avoir lancé une alerte infondée à l’Elysée durant le week-end précédent. Début octobre, un homme de 53 ans avait été arrêté pour une fausse alerte à la gare Saint-Lazare.
Dans l’entourage d’Eric Woerth, on serre les « fesses » apprenant que Brice Hortefeux n’aurait pas su juguler ses enquêteurs…

William Cardspeare