Press "Enter" to skip to content

GoodBye Ryanair disent les marseillais.

Ryanair in second profit warning in two months - Telegraph

Décidément, Marseille va avoir du mal à tirer son épingle du jeu en ce début de vingt et unième siècle.
Les efforts de Jean-Paul Gaudin pour faire de Marseille une magnifique métropole, ce qu’il est en passe de réussir, se heurtent à une population difficilement encadrable d’une part et à un syndicat, la CGT qui a décidé de couler le port de Marseille avec toutes les activités qui s’y rattachent.
Dans de précédents articles, on avait relevé la volonté des armateurs internationaux de fuir Marseille pour s’orienter vers des ports de la Manche, voir d’Italie.
Ce ne sont pas les 80 pétroliers actuellement au mouillage en rade de Marseille qui vont changer la donne.
Aujourd’hui, c’est Ryanair qui jette l’éponge puisque la compagnie aérienne est mise en examen notamment, pour «travail dissimulé , prêt illicite de main-d’oeuvre et emploi illicite de personnel navigant.
Cela se traduira pour Marseille par la perte d’un millier d’emplois ainsi qu’un flux d’un million de passagers par an.
C’est donc en janvier 2011 que l’aéroport Marseille-Provence dira GoodBye à Ryanair, véritable coup dur pour cet aéroport qui a déjà du mal à prendre son envol…