Press "Enter" to skip to content

Jean-Luc Mélenchon, boutiquier ou alzheimer?

Far-left firebrand Jean-Luc Mélenchon calls for a 'civic ...

Contrairement au choix de la direction de France2, il faut boycotter Jean-Luc Mélenchon!
Jean-Luc Mélenchon n’a rien à dire, si ce n’est invectiver tous ceux qui gagnent autant que lui, mais eux en travaillant.
Jean-Luc Mélenchon en bon politique défend son fond de commerce, échoppe dans laquelle on vend de de la revendication en tout genre, de la contestation systématique.
Désireux d’agrandir son bazar, il verrait d’un bon oeil une association avec le PC, devenir le mentor d’Olivier Besancenot, et peut-être développer sa fibre écologique.
Après avoir profité des largesses du Sénat durant 23 ans, (pour lui le problème de la retraite est réglée), c’est au parlement européen qu’il finira d’arrondir son pactole car contrairement à ce qu’on laisse entendre, un député européen touche autour de 15000 euros par mois à travers différentes indemnité, tout comme les députés nationaux et sénateurs…
Mais plus grave, Jean-Luc Mélenchon n’a peut-être plus toute sa tête…
Invité du Grand Jury, sur RTL, JL Mélenchon a déclaré en premier lieu: « Je n’ai pas insulté David Pujadas. »
Jean-Michel Aphatie, lui a alors rappelé les épithètes de « larbin », « laquais », « salaud » que l’on peut entendre dans la vidéo de l’article « Pujadas est un sal… dit l’ordure de Mélenchon » .
Ne pouvant plus nié devant le rappel des faits, Jean-Luc Mélenchon admettait l’insulte mais la justifiait : « Oui, après tout, c’est vrai. C’est tout ce qu’il méritait. »
Pujadas avait eu l’outrecuidance de demander à Xavier Mathieu (CGT) s’il regrettait le saccage de la sous-préfecture de Compiègne.
Jean-Luc Mélenchon perd t-il la mémoire, est-ce un début d’alzheimer, ou tout simplement un bon commercial?