Press "Enter" to skip to content

La Corse vers l’indépendance…

Sticker Corse Tête de maure - Déco voiture

une fois de plus, la Corse est prise en otage par une entreprise publique française
ou par un syndicat. Cette fois, les Corses n’ont plus de carburant du fait de la CGT
qui revendique contre l’organisation portuaire comme pour les retraites…
Mettant à mal l’économie du port de Marseille et de sa région, la CGT, c’est
800.000 adhérents, c’est à peine plus d’1% de la population qui manipule le
gouvernement et le pays.
Incapable de mettre en application la démocratie, les citoyens de ce pays subissent
la faiblesse des gouvernements successifs, et assurent les coûts exorbitants des actes
de cette ridicule minorité.
Mais la Corse envahie par la France alors qu’elle était la nation des lumières selon Voltaire
et Jean-Jacques Rousseau, peut elle rester une colonie laissée pour compte, vivant au
rythme des largesses ou de la pingrerie de l’envahisseur?
Alors que l’Europe a montré ses limites tant sur le plan politique qu’économique,
la Corse pourrait redevenir un pays moderne, un modèle, une terre de liberté à l’image
de ce qu’elle était du temps de Pascal Paoli.