Press "Enter" to skip to content

Kim Jong plus fort que Nicolas Sarkozy

Kim Jong-un: 10 ways North Korea's 'Dear Leader' is different ...

Nicolas Sarkozy qui voulait imposer son fils Jean à la tête de l’EPAD alors que rien tant sur le parcours que sur les facultés intellectuelles ne le prédisposait à un tel poste, son homologue Coréen a agit beaucoup
plus adroitement en nommant son fils Kim Jong-un, général dans l’armée nord-coréenne.
Il est certain que si Nicolas Sarkozy avait fait nommer son fils Jean Sarkozy général de l’armée française, pas un journaliste n’aurait rué dans les brancards et crié au scandale.
Un général dans l’armée française à quoi cela sert-il? A rien puisque l’armée n’a rien et ne peut rien défendre, ne possédant ni la quantité ni la qualité matérielle pour engager un conflit.
Général à 23 ans, c’était une belle promotion, car avec le statut des retraites particulier à l’armée que même le sordide Eric Woerth ne touchera pas (il n’y a bien que là qu’il ne touchera pas), Jean Sarkozy
pouvait prendre sa retraite à quarante trois ans et clôturer ainsi une vie bien remplie, de quoi s’orienter vers des élections présidentielles…
La France a déjà eu un général, certes gâteux, mais 12 ans tout de même.