Press "Enter" to skip to content

François-Marie Banier, parce que je le vaux bien

Quand François-Marie Banier se faisait gifler par un SDF- 9 ...

L’Oréal a annoncé lundi avoir mis fin aux contrats accordés par le groupe à François-Marie Banier, estimant que le « bruit médiatique » entourant le photographe nuisait au groupe de cosmétiques.

Le bruit médiatique mais pas le coût exorbitant des fausses prestations de François-Marie!
Chez l’Oréal, on a de l’argent à foutre en l’air, à croire que les millions de gogos qui regardent la PUB à la télé sont d’accord avec Banier, il les vaut bien.

François-Marie Banier, la folle de Liliane et pas de Chaillot visé par une plainte pour abus de faiblesse déposée par la fille de Liliane Bettencourt, s’était vu confier une mission de « conseil artistique » en 2001 par Lindsay-Owen Jones, alors PDG de L’Oréal, pour 405.000 euros annuels. Ce contrat devait arriver à échéance en 2011.

Le photographe avait également bénéficié d’un contrat dit de « parrainage », d’un montant de 305.000 euros par an.

Au total, la rémunération annuelle de François-Marie Banier chez L’Oréal atteignait ainsi 710.000 euros par an.

Quand on vous dit que chez l’Oréal on a de l’argent à pas savoir quoi en faire, c’est fou!

Mais qui est ce fameux Lindsay Owen-Jones?

Un retraité de 64 ans qui touche cinq millions trois cent mille de retraite par an. Et dire que Eric Woerth veut retailler les retraites sous prétexte qu’on ne toucherait pas assez…