Press "Enter" to skip to content

Vauzelle et le PS

C’est une enquête qui dure depuis plusieurs années concernant des détournements de fonds publics orchestrés par les élus socialistes en région PACA qui se monteraient pour l’instant aux alentours de 750.000 euros.

Après la mise en examen de Sylvie Andrieu

c’est au tour du président socialiste de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Michel Vauzelle, d’être entendu jeudi comme témoin assisté dans l’enquête sur des détournements présumés de subventions à la région, qui s’est constituée partie civile dans l’affaire.
M. Vauzelle, 66 ans, est le second élu convoqué par le juge Landou, après la députée PS des Bouches-du-Rhône Sylvie Andrieux, qui avait été mise en examen pour complicité de tentative d’escroquerie et de détournement de fonds publics.

Mme Andrieux a souligné à plusieurs reprises qu’elle ne détenait pas de délégation de signature pour les subventions et, selon des extraits du procès-verbal de son audition publiés dans la presse, elle aurait beaucoup insisté, devant le juge, sur le pouvoir du président de la région, ce qui explique la convocation de M. Vauzelle qui a précisé qu’il viendrait avec son avocat.

Quand on a la conscience tranquille….