Press "Enter" to skip to content

Les élus et candidats pour la plupart des repris de justice

Notre confrère Rue89 relève dans un article quelques personnalités politiques, candidates aux régionales qui ont eu maille à partir avec la justice, en citant l’un des plus en vue, Jean-Paul Huchon, tête de liste pour l’Ile de France et largement favori.

Depuis des lustres, El Dia de la Républica met en avant le fonctionnement de la politique française où corruption, abus de confiance, détournement de fonds publics sont les usages courants de cette république bananière.

Notre confrère semble découvrir cela aujourd’hui, à l’occasion des régionales de mars 2010, en ne citant que quelques noms alors que c’est l’ensemble de la classe politique gauche-droite confondues qui est concernée.

Le plus curieux dans cette affaire, c’est que les électeurs n’ont pas l’air d’être gênée par des casiers judiciaires chargés alors que l’on sait dans le même temps que la justice française est à l’image du pays.

Bon nombre d’avocats sont pour une une roue de la justice ou les intervenants lanceraient la roue à l’image de qui veut gagner des millions ou autre loterie et ou les juges seraient remplacés par un huissier de justice afin d’assurer que personne ne tricherait, ce qui ferait évidemment une grande différence avec la justice actuelle.

On pourrait également étendre ce système aux élections qui aurait au moins l’avantage de temps en temps de désigner un gagnant vertueux, ce qui ne sera encore pas le cas à l’occasion de ces régionales…