Press "Enter" to skip to content

BHL philiosophe ou plutôt un guignolo?

La poupée Peynet, le gandin de St Germain, l’envahisseur des plateaux télé,
le touriste de Tanger, le mari de la poupée Barby, bref l’homme d’affaires BHL ou Bernard Henri Lévy est démasqué, ce type est aussi cultivé qu’Ardisson et tout autant philosophe que Frédéric Dard.

Donc, après la magnifique étude sur la pensée philosophique d’une personne qui n’a existé que dans l’imagination d’un journaliste du Canard Enchaîné, le summum pour tout guignolo, notre BHL national, celui que toutes les feuilles de choux nous envient, s’énerve et trouve que la plaisanterie se transforme en chasse à l’homme à l’initiative du Nouvel Observateur.

Seul le journal Libération a trouvé un sens de l’humour aigu chez BHL, sans aucune liaison avec le comité de surveillance du journal dont justement fait partie BHL; on reconnaît l’impartialité journalistique du journal et de Laurent Joffrin.

Cette affaire est « en train de tourner pestilentiel », a déclaré le guignolo qui a accusé le Nouvel Observateur d’avoir lancé « une chasse à l’homme ».

Bernard-Henri Lévy est revenu sur la polémique autour de la citation dans son dernier livre du philosophe imaginaire Jean-Baptiste Botul, alors qu’il s’était fait inviter par France Inter.

Le Nouvel Observateur a publié, jeudi 18 février, un communiqué qui n’a que trop tardé:

« Devant la servilité dont une grande partie de la presse française a fait preuve vis-à-vis de Bernard-Henri Levy pris en flagrant délit d’amateurisme philosophique, la Société des rédacteurs du Nouvel Observateur se félicite de la tenue morale et professionnelle du journal. A l’origine d’une révélation reprise par la presse internationale, le Nouvel Observateur a démontré son indépendance. »

La polémique vient du fait que Bernard-Henri Lévy a commencé avec l’article d’Aude Lancelin intitulé « BHL en flagrant délire : l’affaire Botul ». Dans son dernier ouvrage, BHL cite sérieusement un ouvrage humoristique sur Emannuel Kant, ouvrage écrit par un philsosophe imaginaire baptisé Jean-Baptiste Botul par son créateur.

BHL, un grand parmi les plus grands.