Press "Enter" to skip to content

Roselyne Bachelot et son comité dans la corruption?

Roselyne Bachelot s’était entourée d’experts pour la conseiller sur la grippe A.
Le problème, c’est que ces experts travaillent pour les laboratoires pharmaceutiques et le conflit d’intérêt est évident.

Le Parisien relève que sur 17 experts, seulement deux ne seraient pas salariés par l’industrie pharmaceutiques…

C’est ce fameux comité qui, en septembre 2009, a préconisé une vaccination massive.
Les dix-sept experts de ce comité ont tous été nommés sur décision de la ministre de la Santé. Alors, Roselyne Bachelot est-elle stupide à ce point ou plus grave ?

Beaucoup de scientifiques s’interrogent sur le fait que des sommités médicales n’ont pas vu, en août, que le virus était bien plus bénin que la crise mexicaine d’avril ne le laissait prévoir.
Yves Charpak, spécialiste des maladies infectieuses, s’interroge : « On n’a jamais eu le vrai bilan de l’enquête faite au Mexique sur la mortalité du virus H1N1, effectuée par le représentant officiel de la France, le docteur Manuguerra, président de ce comité. Si, comme on le suppose, les chiffres montraient que c’était bien moins grave qu’initialement évoqué par les Mexicains, ce comité aurait dû rendre ces données publiques. Au lieu de ça, il a continué à évoquer le risque majeur de la pandémie à venir pour l’hiver. »

Beaucoup de questions qui resteront sans réponse, bien que l’assemblée nationale pour justifier son coût exorbitant prétend mettre en place une commission d’enquête qui n’aboutira à rien de concret comme dans toutes les précédentes.

LES EXPERTS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

JEAN CLAUDE MANUGUERRA
Français, président du comité de lutte contre la grippe, chercheur à l’Institut Pasteur et également rémunéré par les laboratoires Roche.
JEAN-LOUIS BENSOUSSAN
Français, membre du comité de lutte contre la grippe, directeur des Grog (groupes régionaux d’observation de la grippe) et rémunéré par Roche.

SYLVIE VAN DER WERF
Française, membre du comité de lutte contre la grippe, chercheuse à l’Institut Pasteur Paris et aussi rémunérée par GSK.

BRIGITTE AUTRAN
Française, membre du comité de lutte contre la grippe, professeur de médecine à la Pitié-Salpêtrière et aussi rémunérée par Sanofi-Pasteur.

CATHERINE WEIL-OLIVIER
Française, membre du comité de lutte contre la grippe, pédiatre et aussi rémunérée par Sanofi, GSK et Roche.

JEAN BEYTOUT
Français, membre du comité de lutte contre la grippe, professeur de médecine à Clermont-Ferrand et aussi rémunéré par Novartis.

Roselyne Bachelot, ministre de la santé rénumérée par l’état français…