Press "Enter" to skip to content

Martine Aubry , la honte de Jacques Delors

Du temps de Mitterrand, le PS était apparu comme un parti de parvenus avec la gauche caviar, nageant dans le luxe et les dépenses somptuaires, en 2010 avec Martine Aubry, c’est vraiment le parti du n’importe quoi.

Élire une gourde comme secrétaire, c’était déjà osé, mais les socialistes n’en sont pas à leur coup d’essai puisqu’ils avaient auparavant choisi Ségolène Royal pour la présidentielle.

Aujourd’hui, Martine Aubry déclare le contraire de ce qu’elle déclarait la semaine dernière, mais tout aussi sérieusement.

« Chaque Français doit continuer à avoir le droit de partir à 60 ans, c’est le cas aujourd’hui, ça doit rester un droit », a-t-elle déclaré dans le cadre du journal de 20 heures sur TF1. Cela doit rester un droit mais la réalité aujourd’hui, c’est que beaucoup de Français partent à 61 ou 62 ans, c’est ce que j’avais dit ».

l’inventrice de l’escroquerie électorale (les 35 heures) poursuivie devant la justice dans le dossier « Amiante » déclarait il y a quelques jours qu’elle avait les capacités d’être présidente de la république; Jacques Delors en son temps avait estimé qu’il ne les avait pas…
On ne peut pas forcément être un grand homme politique et un bon géniteur!