Press "Enter" to skip to content

Henri Proglio comme Nicolas Sarkozy se fout du monde

Nicolas Sarkozy a défendu bec et ongle la double rénumération du PDG d’EDF Henri Proglio qui reste président non exécutif de Veolia Environnement et son salaire de 2.000.000 d’euros, avant d’annoncer que ce cumul de fonctions ne sera que « transitoire ».

« Pendant quelques mois, il sera président non exécutif de Veolia (histoire que la presse se calme) et lorsque la transition sera faite, il se consacrera à 100% à ses fonctions à la tête d’EDF, a indiqué le chef de l’Etat, sans pour autant préciser de date. Et ta soeur…

« Il nous a demandé, et je l’ai accepté, que pour quelques mois, il puisse faire la transition à Veolia », a poursuivi le président. Une décision qu’il a justifiée ainsi : « M. Proglio n’était pas candidat. Il nous a dit « j’ai un problème, c’est un grand honneur de prendre la présidence d’EDF, mais je ne peux pas laisser tomber mes troupes, mes hommes, l’entreprise, comme ça, il faut que j’assure la transition' ».

Et Nicolas Sarkozy voudrait nous faire croire qu’il est plus con qu’il ne l’est, il l’aurait cru…