Press "Enter" to skip to content

Pourquoi TF1 et Nicolas Sarkozy vont faire un bide…

Ce soir, TF1, Nicolas Sarkozy, Laurence Ferrari, Jean-Pierre Pernaut vont se sentir seuls, les français boycottant une intervention sans intérêt…

Onze Français, choisis par TF1 et l’Elysée, dialogueront où plutôt écouteront Nicolas Sarkozy pendant une heure à partir de 20 h 30, lundi 25 janvier. le présentateur Jean-Pierre Pernaut jouant l’animateur. Le chef de l’Etat, aura préalablement occupé le journal de 20h avec Laurence Ferrari, ce sera donc un show Sarkozy organisé avec la complicité de TF1.

La date de l’interview télévisée de Nicolas Sarkozy a été choisie avant la campagne des élections régionales, une semaine avant la publication des recommandation du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) qui réglera le temps de parole entre la majorité (présidence de la République, gouvernement, majorité) et l’opposition de l’autre (partis politiques, groupes parlementaires).

Un moyen de démarrer la campagne avant les autres, mais qui ne donnera probablement pas le succès escompté.
Nicolas Sarkozy a prouvé qu’il était très fort dans les discours de campagne mais totalement inefficace dans l’action. Les français après presque trois ans de pouvoir sarkozien ne s’y trompent plus.

L’Elysée a dû désamorcer en catastrophe la polémique sur le double salaire d’Henri Proglio, et tenté d’atténuer les déclarations contradictoires à répétition de Christine Lagarde et d’Eric Woerth.

Après la tentative de nomination de son fils Jean à la tête du quartier d’affaires de la Défense, l’affaire décrédibilise de nouveau le discours sur la « République irréprochable ».

Nicolas Sarkozy a prouvé qu’il comptait
faire perdurer la république bananière française dans laquelle il se sentait parfaitement à l’aise.
On peut parier que les français préfèreront regarder le feuilleon FBI sur Fance2, ou là il pourrait peut-être avoir un peu de suspens…