Press "Enter" to skip to content

Après Nicolas, Jean, voici Solal Sarkozy.

Nicolas sarkozy s’est félicité du choix du prénon de son petit-fils, on peut se demander pourquoi?

Jean Sarkozy, le père et Jessica Darty la reine du blanchiment connaissent-ils bien Solal d’Albert Cohen?

Solal, c’est un jeune garçon qui nourrit une ambition pantagruélique.

Rien à voir avec les Sarkozy.

Solal est une force vive de jeunesse, opportuniste en tout mais résolu à rien.

Là, on trouve une ressemblance…

« Les femmes, pour peu qu’elles vous aiment, oublient que vous êtes juif ». De ce postulat de Cohen, Solal tire toute la puissance et, en conséquence, tout le tragique de ses amours.

Le rapport Darty-Sarkozy est inversé, on y comprend plus rien.

Le poste qu’occupe Solal à la société des Nations dans le roman d’Albert Cohen ne présage rien de bon pour les français dans une vingtaine d’année ( on peut supposer qu’il sera plus précoce que son père)…

Un Sarkozy, ça ne va déjà pas, mais trois, bonjour les dégâts…

Plus sérieusement, la belle famille aurait pu faire pression pour l’appeler, Siemens, Candy, Indesit, Miele, Bosch, Philips, mais ce qui est sur, c’est qu’il sera une Vedette…