Press "Enter" to skip to content

Roselyne Bachelot, prise en flagrant délit de mensonge…

Roselyne Bachelot est une menteuse, mais qui pouvait encore en douter?

A l’image de tous les politiques, Roselyne Bachelot raconte n’importe quoi pour endormir les français mais c’était compter sans les informateurs du Canard Enchaîné!

Au journal de 20 h de TF1, lundi 4 janvier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot avait précisé que la résiliation «des commandes de 50 millions de doses» du vaccin contre le virus H1N1 avait été négociée «à partir du 20 novembre» et que cela ne coûterait rien à l’état.

Le Canard enchaîné nous fais part d’un courrier émis par l’Eprus, (établissement public chargé d’acheter les vaccins), adressé au laboratoire GSK, pour lui annoncer «la suppression de la commande à hauteur de 32 millions de doses», daté du 4 janvier 2010, jour de la fameuse intervention télévisée de la ministre.

Toujours selon le Canard, l’Eprus aurait également demandé à Novartis, l’annulation de l’achat de «7 millions de doses».

Cela représente une somme de 350 millions d’euros, et contrairement à ce que déclarait la ministre, les laboratoires ne vont pazs s’asseoir dessus, mais le contribuable français probablement.

le Canard décidément bien informé, souligne que les deux courriers précisent: «Nous sommes à votre disposition pour envisager avec vous les conséquences de cette modification du marché.»

A cette heure, le cabinet de Roselyne Bachelot s’est refusé à tous commentaires, le temps d’imaginer une nouvelle histoire à dormir debout…

Pour les français, ce seront quelques euros de moins dans la poche, mais ça, ils ont l’habitude.