Press "Enter" to skip to content

Nicolas Sarkozy s’emmêle les propos à la Seyne sur mer

Nicolas Sarkozy est content de lui, même plus, il est très très content de lui.

A la Seyne sur Mer, c’est un véritable satisfécit qu’il s’est attribué, se déclarant le champion de tous les chefs d’état.

Souvenez vous lors de la campagne présidentielle, il nous avait déclaré qu’il avait beaucoup travaillé pour préparer l’élection, hors stupéfaction lors du débat avec Ségolène Royal, il ne savait pas que l’électricité était produite à 78% par le nucléaire.
Détail anodin penseront certains, puisque Ségolène Royal était aussi nulle, mais qui a choqué tous les français qui suivent un minimum l’actualité.
Car cette production à ce stade n’est pas nouvelle, loin s’en faut…

Aujourd’hui, ce président qui se vante outrageusement alors qu’il enfonce quotidiennement un peu plus le pays dans les dettes, commet une nouvelle erreur, une de plus.

Nicolas Sarkozy déclarait:
«Nous avons créé la taxe carbone. Dans un très petit nombre de semaines, je serai à Copenhague pour défendre cette idée au niveau international. »

La Norvège a instauré cette taxe il y a dix huit ans et à un niveau beaucoup plus élevé que celle définie dans le grenelle de l’environnement.

Nicolas Sarkozy, comme toute la classe politique, se fout du monde!

A t-il raison, les français répondent par l’affirmative, à en juger par la fulgurante ascension du futur président, Jean Sarkozy.