Press "Enter" to skip to content

De Villepin se comporte comme un innocent…

Lundi à l’ouverture du procès Clearstream ou plutôt De Villepin, devant la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris, une armée d’avocats va livrer bataille pour essayer d’enterrer l’affaire.

A Maîtres Olivier d’Antin et Luc Brossolet qui l’ont assisté durant l’instruction, Dominique De Villepin, tel Napoléon a décidé d’augmenter ses troupes, et d’adjoindre deux autres conseils : Me Olivier Metzner, l’un des plus fins tacticiens de procédure pénale, un maréchal du barreau; et Me Henri Leclerc, cinquante ans de service, La Garde.

Me Leclerc est donc le premier signataire des conclusions déposées par la défense de Dominique de Villepin sur l’irrecevabilité de la constitution de partie civile de Nicolas Sarkozy, alors que l’ancien premier ministre criait sur tous les toits depuis des mois qu’il rêvait d’en découdre avec l’actuel président…

En découdre en voulant l’écarter du jeu, voilà qui est troublant.

D’autre part si Nicolas Sarkozy ne peut se porter partie civile, de quoi va-t-on accuser De Villepin?

Voilà bien un innocent qui se comporte comme un coupable!