Press "Enter" to skip to content

Proposition de Loi: travail le dimanche?

A l’heure ou l’industrie taille dans les emplois à coup de bulldozer, certains se posent encore la question de savoir si on doit ou si il est souhaitable de travailler la nuit, le dimanche ou les jours fériés.

Bientôt ils auront tout le temps d’en débattre, n’ayant plus rien à faire…

C’est justement le cas des députés de tous bords qui ne se privent pas de cette discussion qui n’a aucun intérêt.

En effet tout démarre de la zone commerciale de Plan de Campagne dans les bouches du rhône, où les commerces sont ouverts le dimanche et cela depuis vingt ans.

Richard Mallié, ancien dentiste, ancien maire de Bouc Bel Air, obligé d’abandonner son siège pour des problèmes de comptes de campagne est devenu député de la circonscription de Gardanne et est bien sur au milieu du problème puisque Plan de campagne dépend de sa zone d’influence.

Les salariés de Plan de Campagne à les entendre sont ravis de cette situation particulière, les commerçants aussi, et encore plus satisfaits les consommateurs qui il faut bien le dire, se rasaient copieusement en famille lorsque tout était fermé le dimanche.

Les socialistes qui ne sont décidément des gens pas drôles veulent obliger la population à s’emmerder le dimanche chez eux prétextant l’équilibre du cocon familial qui se traduit par un père s’abrutissant devant la télé à regarder des voitures tourner en rond, des gosses qui sont priés de ne pas faire de bruit ou d’aller jouer plus loin des fois que cela provoque des ratés dans les mécaniques déjà enclin à la panne…
Pour sa part la maitresse de maison en profitera pour faire des lessives et du repassage, bref un dimanche inoubliable, comme tous les dimanches…

Les commerces ouvert le dimanche, cela permet d’aller chercher la bricole qui vous manque lorsque vous faîtes des travaux, des plantes lorsque vous jardinez, de se promener en vue d’achats à venir.

Pour les salariés, d’avoir une autre activité en semaine (étudiant par exemple), de gagner plus, puisque journée payée plus cher, et ainsi comme les vacances, de ne pas mettre tout le monde en même temps au repos.

Mais en France, on aime le Sacré!

Toucher au repos dominical, c’est injurier sa mère, c’est remettre en question les fondements de la république, choses insupportables pour les socialistes et quelques UMP, sans compter le MODEM qui a toujours le cul entre deux chaises, sans compter que François Bayrou ne louperait la messe pour rien au monde.

Heureusement l’économie va se charger de mettre tout le monde d’accord, repos le dimanche, le lundi, le mardi, le mercredi, le jeudi, le vendredi, le samedi, bref le satut de député pour tout le monde.