Press "Enter" to skip to content

A l’Elysée, Nicolas et Carla font la fiesta…

A l’Elysée, c’est la fête tous les jours, et Nicolas Sarkozy compte bien offrir à Carla Bruni 5 années de vie princière.

Crise ou pas crise, 65 000.000 de couillons sont là pour alimenter les caisses de l’état qui peut s’en donner à coeur joie.

Le président du sénat, Gérard Larcher, cet ancien vétérnaire qui a quitté les vaches pour s’occuper des veaux-électeurs a lui-même un peu trop cumulé les indemnités de sénateur, de maire etc etc, à l’image de son cher président de la république.

Le président de la république qui justement se faisait siffler lors des obsèques d’Omar Bongo; (entre république bananière, il faut être solidaire), déplacement qui sera facturé aux contribuables … pour quelques dizaines de milliers d’euros.

René Dosière, ce député pas tout à fait innocent puisqu’apparenté au PS épluche avec minutie depuis sept ans les dépenses de l’État, et plus particulièrement celles de l’Elysée.

Dons, la présidence de la République aurait dépensé en 2008 trois millions d’euros de plus que le budget voté par le Parlement, soit une augmentation de 18,5 %, et cela dans la plus grande opacité…

Il faut tout de même admettre que ça ne fait que 10.000 euros de plus par jour, mais avant il n’y avait pas Carla!

« La crise, connaît pas » chante Nicolas et Carla, probablement le tube de l’été.