Press "Enter" to skip to content

Eric Woerth mange son chapeau

Jean Vincent PLACE, sénateur Ecolo, est il claustrophobe ? | Le ...

Eric Woerth, celui qui s’était enfermé dans les WC du sénat, dire s’il est adroit, à force de répéter qu »il contient tous les déficits et qu’il atteindra les objectifs, doit aujourd’hui faire son méa-culpa et avouer qu’il a tout raté.

La crise sert d’alibi à celui qui de toutes les façons n’aurait rien réussi, tant il racontait de conneries au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Eric Woerth est l’un de ces nombreux personnages qui ont fabriqué cette crise financière mondiale, irresponsable, incompétent, pire dangereux pour le monde entier.

Enfin, acculé au fond du trou comme un rat, il déclarait:

« Oui, je pense qu’on va dépasser probablement les 6% sur l’année 2009, parce que la croissance a été revue en baisse, et donc à ce moment-là, quasiment automatiquement, cela a eu un impact sur les déficits ». « Aujourd’hui, la dépense de l’Etat est contenue comme jamais, elle au niveau de l’inflation. Mais nous avons le problème des recettes, par exemple l’impôt sur les sociétés, on le sait bien, rentre beaucoup moins bien, mais nous l’acceptons et nous l’assumons ». Pas question pour autant d’augmenter les impôts, ce serait « une solution de facilité ».

Pour 2010, ce sera plus de 8% de déficit mais Eric Woerth comme d’habitude est le dernier prévenu…

Sa place est décidément au petit coin du sénat, Eric Woerth un futur grand sénateur.