Press "Enter" to skip to content

Le PS rejoint El Dia, fermer l’assemblée

Dans différents articles d’El Dia de la Républica, durant ces dernières années, nous avons retransmis bon nombre de séance, les plus guignolesques, car pour la plupart du temps il n’y a quasiment personne et les représentants du peuple présents sont plongés dans un profond sommeil.

La chambre des députés (c’est une invitation à dormir) ne sert strictement à rien; une majorité venant du pouvoir en place vote des lois décidées par le cabinet (sans commentaire) du président de la république.

L’opposition qui ne cherche qu’à faire parler d’elle dans un soucis publicitaire fait de l’obstruction par tous les moyens, les fameux amendements.

Nicolas Sarkozy a décidé de les limiter, c’est une bonne chose, bien que pour tous les français, cela n’ait aucune importance.

De tous temps, l’assemblée a fonctionné sur ce modèle, et lorsque le pouvoir en place, de gauche comme de droite estimait qu’il avait assez joué, il sortait le redoutable article 49-3 qui permet de promulguer des lois sans vote des parlementaires…

Donc, l’Assemblée fonctionne de deux façons:
Soit les députés votent comme un seul homme ce que le gouvernement leur demande de voter,
soit le président de l’assemblée à la solde du gouvernement use du 49-3 et les députés rentrent chez eux…

C’est ce qu’on appelle une république bananière!

Comment établir une démocratie? Très simple, il suffit que les députés élus par le peuple s’expriment en toute indépendance, donc soient élus à la proportionnelle.

Mais cela, ça n’arrange pas les affaires du roi, de l’empereur, du monarque, du dictateur, qui lui se fout des prétentions du peuple, les siennes lui suffisent…