Press "Enter" to skip to content

Christine Lagarde doit démissionner….

La ministre de l’économie déclarait dans une interview:
« Ce que je sais aujourd’hui, c’est qu’une toute petite part des encours gérés en France est touchée ou susceptible de l’être. Cela représente à ma connaissance aujourd’hui 0,05% du total des actifs ».

L’AMF a dit mercredi dans un communiqué publié en fin de journée que l’exposition au risque Madoff était indirect et qu’il s’élèverait à plusieurs centaines de millions d’euros, sans préciser quels étaient les épargnants concernés.

La ministre:
« A ma connaissance aujourd’hui les OPCVM qui seraient touchés sont dits spécialisés et pas du tout grand public.
Ce ne sont pas des OPCVM gérés par des banques, donc les dommages sont limités ».

Les Organismes de placement collectif de valeurs mobilières (OPCVM) sont des produits financiers, comme les sicav ou les fonds communs de placement.
Une importante partie des sommes collectées dans ces fonds provient des ménages français.

La ministre:
L’évaluation des conséquences de l’affaire Madoff sur la France n’est pas encore tout à fait terminée.
« L’AMF est en train de finaliser l’inventaire des dommages et notre responsabilité aujourd’hui n’est surtout pas d’affoler les épargnants ».

Incompétence et mensonge, sont les deux mamelles de Christine Lagarde.