Press "Enter" to skip to content

Delanoë, Lang, n’importe quoi sauf Royal

Bertrand Delanoë, le grand perdant du congrès de Reims alors qu’on le donnait favori depuis des mois, Jack Lang qui ne compte pour plus personne au parti socialiste et ailleurs ont appelé à voter pour Martine Aubry (???)

On comprend aisément qu’ils n’aient pas envie d’une Ségolène Royal comme première secrétaire, mais pourquoi appeler à voter pour la même incompétence?

Martine Aubry qui nous avait vanter les bienfaits des trente cinq heures en son temps avec le coût que l’on connait a largement fait la preuve que cette femme devrait être interdite de vie politique et rendre des comptes à la nation.

La France étant la « démocratie » que l’on connait, les Aubry, Huchon, et tous les autres peuvent continuer leurs scandaleuses carrières politiques.

Pour ceux qui prétendaient que Bertrand Delanoë était différent, au-dessus de toute cette mêlée, c’est un démenti flagrant, mais rien de surprenant pour cet ancien sénateur qui a compris depuis longtemps que la politique était une vache à lait que l’on pouvait traire à l’infini.

Paris, ville des arts, de la culture, de l’intelligence, pas sûr… Les Parisiens ont tout de même voté Delanoë à deux reprises.