Press "Enter" to skip to content

José Bové dans l’état de droit français

La France, cet état de droit bananier dont tout le monde se plait à reconnaitre qu’il fonctionne très bien, entre autres Jacques Chirac, Jean-Paul Huchon, Dominique de Villepin et des millions d’autres…

Aujourd’hui, c’est l’habituel José Bové qui profite de cette liberté et qui bien sûr poursuivra ses activités ayant des vues sur les prochaines présidentielles…

Deux fois reporté, un nouveau procès est attendu.

Depuis ce matin, José Bové et ses onze acolytes comparaissent devant le tribunal correctionnel de Bordeaux. Ils sont poursuivis pour avoir rendu impropre à la consommation 2 320 tonnes de maïs transgénique stockées dans un silo, à Lugos.

Dans l’état de droit français, il est autorisé de pénétrer dans les propriétés privées, de tout saccager, de voler, et si par le plus grand des hasards vous étiez condamné à une peine de prison ferme, il vous serait possible de racheter vos journées à un prix très modique, un peu à la mode des points du permis de conduire.

La France, à la pointe de la démocratie, des droits de l’homme, un véritable état de droit dans un monde de brutes…