Press "Enter" to skip to content

Sarkozy et le pétrole, une annonce bidon

Comme à son habitude, Nicolas Sarkozy nous fait une annonce fracassante afin d’assurer le peuple qu’il est conscient des problèmes.

Aujourd’hui ce qui préoccupe les français c’est la hausse du prix du baril autour des 135 dollars et de la répercussion sur le prix des carburants.

Donc, l’annonce fracassante, c’est de supprimer la TVA sur les carburants.
Lorsque l’on y regarde de plus près, ce serait un réajustement sur l’augmentation par rapport à un certain prix, mais à condition que tous les pays européens l’acceptent, et que le ministre du budget ne cri pas au feu, les comptes de l’état étant dans une telle déconfiture…

Mais cette baisse, les français ne la verraient pas de toutes façons, car si elle voyait le jour, elle alimenterait une caisse qui servirait à aider telle ou telle catégorie, un peu à l’image de la vieille vignette automobile…

Christine Lagarde qui nous avait annoncé comme une grande mesure sociale la prime à la cuve, une subvention de 150 euros alors que l’on sait que pour se chauffer l’hiver, un ménage moyen dépense 2500 euros au prix actuel, le président de la république décide d’augmenter cette aide à 200 euros; c’est formidable!

Pendant ce temps, Estrosi brûle du Kérosène (pour 135.000 euros) pour un déplacement aux US…

Nicolas Sarkozy continu comme il a commencé, il ne fait rien, il ne comprend rien, il ne connaît rien, mais il parle…